• 18 octobre '14 - Les yeux du serpents qui nous gâchent les nuits en ce moment - merci qui?

    Depuis près d'une semaine, nous dormons mal.  Déjà avant, ce n'était pas super vu les rhumes et les cauchemars de notre fille.  Il lui arrive assez souvent de pleurer une fois, le temps de pousser un cri, puis de se rendormir.  Pour mon fils, cela allait nettement mieux.  Il semblait ne plus avoir peur du noir, plus comme avant.  Il ne nous réveillait pas systématiquement toutes les nuits en rallumant la lumière du couloir.  

    Et bien, depuis son retour de chez sa grand-mère, non seulement, il rallume la lumière du couloir, mais il nous réveille également.  Il a peur.  Il explique, et l'a expliqué dès son retour dimanche dernier, avoir peur des yeux du serpent qui était dans le livre que sa grand-mère lui a lu avant qu'il ne rentre dormir à la maison.

    Dimanche dernier:

    -  Mamy, elle dit tout le temps que tout ne fait pas peur. Mais moi, je suis un petit garçon et j'ai quand même peur!

    Ben, nous, on la sent passer, la peur.

    La première nuit, celle du dimanche à lundi, Fiston est venu me rejoindre dans le lit.  Cette nuit-là, comme je ronflais, mon homme s'était réfugié plus tôt dans le grenier.  

    La nuit suivante, de lundi à mardi, mon homme est allé dormir à ses côtés jusqu'à ce que notre petit bonhomme se rendorme.

    Idem la nuit suivante, sauf que là, mon homme est resté dormir dans le lit de fiston et que ce dernier m'a rejointe dans mon lit.

    La nuit suivante, de mardi à mercredi, Fiston est venu nous rejoindre dans notre lit à 3h du matin (réveil à 5 h du matin par les pleurs de cauchemar de notre Princesse).  Heureusement, j'avais pensé aux réveils familiaux dans le grand lit, et avons pris le plus grand lit disponible dans la marque bio de notre matelas (bon, 180 cm, ce n'est pas non plus énorme énorme).  Toutefois, mon fils ronfle, donc, 20 minutes après que tout le monde se soit rendormi, mon homme est réveillé par les ronflements de Fiston.  Il émigre au grenier.

    La nuit suivante, de mercredi à jeudi, il y a eu aussi un réveil à 3h du matin par un Fiston qui avait peur des yeux du serpent.

    Par contre la nuit passée, de jeudi à vendredi, tout s'est bien passé pour les enfants.  

    Donc, j'avoue.

    Quand mardi matin, alors que mon fils tentait de fermer la fermeture éclair de son nouveau pull acheté par sa mamy:  "Et pourtant, Mamy a dit que cette tirette était facile", j'ai eu la réplique facile: "Tu sais, Mamy, elle aime dire ce qui l'arrange."  Evidemment, après le réveil de la nuit, je pensais surtout au "cela ne fait pas peur".  Je l'aurais dit avec encore plus d'insistance si j'avais su le sort que nous réservait les nuits de cette semaine.

    J'ai proposé à Fiston de parler de son cauchemar à sa jardinière Olga.  J'aime la sensibilité de cette femme.  J'espère qu'elle aura les mots que je n'ai pas su trouver pour le rassurer.  La sensibilité à la peur d'un enfant que certaines personnes ont tellement enfouie qu'elles l'ont même oubliée.

     

    « 17 octobre '14 - Dentiste, caries, sevrage de la tutte et dents de lapin17 octobre '14 - J'ai peur de Sybille Delacroix - "je suis un petit garçon" »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :