• [2012-05-10] Lettre à l'Autre école en 2012

    Madame Patricia Donck

    Directrice de l’Autre école

    Place Govaerts, 1

    B- 1160 Bruxelles

     

     

    Bruxelles, le 21 mars 2012.

    Juste pour le fun, voici la lettre que j'adressais la veille de la soirée d'info à l'Autre école.  J'ai gommé toute donnée d'identification nous concernant. 

    PS: la mise en page word n'est pas respecté ici, mais on n'en a que faire, n'est-ce pas?


     

    Concerne : inscription de notre fils, Prince n°1, en 1ère maternelle en septembre 2012

     

     

    Madame Donck,

     

    Prince n°1 avait 6 mois la première fois que je suis venue à vos séances d’information.  L’année dernière, il avait 1 an et demi le 28 mars, lorsque mon compagnon et moi-même avons re-visité votre école.  Et cette année, notre fils aura 2 ans et demi demain, lorsque nous serons des vôtres à 20h30. 

    Le 4 avril dernier, nous adressions un courrier à votre prédécesseur, Monsieur Paul Absil, pour témoigner de notre intérêt et motivation pour l’inscription de notre fils à l’Autre école (voy. en annexe).  Il nous a été recommandé de réitérer cette initiative cette année.  La présente vise à rencontrer cette requête.

    Nous sommes conscients que les places sont rares.  Lors de notre rencontre à la conférence-débat sur les écoles actives, qui s’est déroulée le 7 décembre 2011 (dont j’ai rédigé une sorte de compte-rendu que vous trouverez en annexe également), vous m’indiquiez qu’il n’y avait plus de place.  Nos espoirs reposent donc sur un désistement.

    Au cours d’une conversation téléphonique avec Danièle Massoz, cette dernière m’a conseillée de contacter Charles Pepinster.  Ce que j’ai fait. J’ai eu l’occasion de le saluer lors de cette même conférence où je vous ai rencontrée.  Finalement, lorsqu’il s’agit de réfléchir l’école et les pédagogies dites alternatives, ce sont bien souvent les mêmes personnes qui sont à l’œuvre.

    Nous nous permettons d’insister pour faire montre de notre souhait que notre Prince n°1 intègre votre établissement lors de la prochaine rentrée.

    En effet, nous ne nous reconnaissons pas ou peu dans les projets pédagogiques des écoles classiques.  La perspective de tenir un discours en porte-à-faux avec celui de l’école nous fatigue déjà à l’avance.  L’idée que la concurrence et les notes, via la politique de l’école, prennent des proportions importantes dans le quotidien scolaire de notre enfant ne nous enchante guère. 

    De plus, nous comptons sur la cohérence pédagogique d’un établissement afin de donner une approche conforme à nos convictions éducationnelles, au lieu de compter sur la chance de tomber, par hasard, sur un instituteur ou une institutrice ouverte aux pédagogies dites alternatives.

    Enfin, comme indiqué dans notre lettre de l’année dernière, nous avons la chance d’habiter à moins de 20 minutes à pied de l’Autre école.  Cet élément de proximité est également cohérent avec notre choix de vie de nourrir le lien de voisinage qui doit permettre à notre fils, à terme, de se rendre seul à l’école à pied.

    En espérant que ce courriel vous aura convaincue de notre motivation et en attendant de vous rencontrer demain, nous vous prions d’agréer, Madame Donck, l’expression de notre considération distinguée.

    signature

     


    Voici la suite donnée : [2012-05-03] Réponse de l'Autre Ecole de ce jour - no comment

    et voici mon opinion personnelle depuis la saga inscription en maternelles: [2012-03-23] Un décret inscription pour la maternelle?

    La lecture du numéro consacré à l'école par la Revue Politique m'a convaincue de lâcher le morceau avec les écoles spécifiques à pédagogie active.   Comme répété à plusieurs occasions, je recommande la lecture de cette Revue dont je parle ici:  [2011-12-15] Conférence-débat: au-delà des écoles actives

    « [2012-05-10] De nouvelles écoles secondaires sur Bruxelles[2012-05-10] Le miel, plus local que cela, pour nous, ce n'est pas possible »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    m'fi
    Jeudi 10 Mai 2012 à 22:06

    C'est bien les écoles à pédagogie alternative mais cette pédagogie est-elle prolongée au delà des primaires? Si non, quid de la transition dans le secondaire pour l'enfant ? Le choc doit être rude...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Den Profil de Den
    Jeudi 10 Mai 2012 à 22:26

    Hello M'fi, il y a des initatives pour le secondaire.  J'en parle là: [2012-05-10] De nouvelles écoles secondaires sur Bruxelles

    Je connaissais un gars qui venait de Steiner puis qui dit avoir gardé un choc terrible en passant dans le secondaire classique.  Lui déconseillait ce choc. 

    Moi, j'ai une autre vision. 

    Pour ma part, contrairement à beaucoup de parents qui considèrent que les choses sérieuses commencent en secondaire, je pense au contraire que le plus important se fait dans la prime jeunesse.  J'ai même envisagé de reprendre des études d'instit, pour devenir instit...en maternelle.  Puis, bon, je me suis dit qu'il fallait que j'arrête avec ce genre de "fantasmes".  Quand il était question d'inscrire Fiston dans une crèche, j'ai regardé les conditions pour devenir puericultrice...Enfin, tu vois, le genre de mère un peu collante...?!! ;-)

    Pour en revenir à nos moutons...

    Les bases de confiance en soi, d'affirmation de soi, de communication, de processus démocratique, la possibilité de donner son avis en toute quiétude, de verbaliser les choses, de prendre en compte ses émotions, etc., si ces bases (que nous nous efforçons de donner au quotidien à notre enfant et ) que l'école véhiculent pendant des années à l'enfant sont acquises, ET SI la transition est bien pensée et accompagnée par les parents pour un autre système, peut-être que le choc restera rude (et je crois qu'il le sera) mais la vie n'est pas de se dispenser de choc, mais le rôle des parents d'accompagner à faire face aux chocs de la vie...

    Ceci étant ma stricte opinion personnelle :-)

    3
    Den Profil de Den
    Jeudi 10 Mai 2012 à 22:28

    Bon, surtout, je rappelle mon opinion exprimée ici: [2012-03-23] Un décret inscription pour la maternelle?

    J'insiste et persiste et signe :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :