• 20 octobre '14 - J + 50 et l'assurance plus que jamais de trouver

    Aujourd'hui, cela fera 50 jours pile poil que j'ai repris le boulot.  Il y a 50 jours, je regardais déjà sur internet les offres d'emploi susceptibles de m'intéresser.  3 jours plus tard, j'envoyais mon premier CV; 3 semaines plus tard, je récoltais 2 entretiens.  Dès la 1ère interview, j'aurais pu clôturer ma recherche d'emploi, si ce n'est le salaire trop bas que consentait à m'accorder le candidat patron.

    Quant au 2ème et dernier entretien à ce jour, je n'en connais toujours pas l'issue.  J'ai téléphoné aujourd'hui, et la dame au bout du fil m'a certifié qu'elle me recontacterait cette semaine au plus tard.  Quand bien même la réponse serait positive, elle n'annoncerait que la sélection pour le 2ème round.  Cela serait déjà énorme pour moi.  Autant je n'étais pas certaine avant l'entretien que ce travail me plairait, autant à l'issue de celui-ci, j'ai vraiment nourri le désir de travailler dans cette association qui milite pour les droits des parents.

    La semaine des 2 interviews, je n'ai envoyé aucun CV.  Les 2 semaines suivantes, je n'ai envoyé qu'1 CV par semaine. J'ai entre temps reçu 3 réponses négatives.  Qui ne m'ont pas étonnée tant que cela, sauf peut-être pour Vie Féminine où j'avais postulé comme chargée d'étude, le même poste pour lequel j'ai obtenu ailleurs un entretien. 

    Les 2 dernières semaines, j'avoue avoir découvert moins d'offres d'emploi m'intéressant. J'ai quand même été surprise de constater que lorsque me venait l'idée et l'envie de travailler à tel ou tel endroit, un poste à ces endroits précisément s'ouvraient.  C'est le cas notamment de la CSC qui cherchait (cherche?) un-e juriste.  Toutefois, je crois que le profil de fonction indiquait beaucoup de stress et d'investissement, ce dont je ne suis pas prête maintenant que les enfants sont encore petits.  Pourtant, j'avais prié pour une annonce dans un syndicat (je suis tombée aujourd'hui sur une annonce pour la FGTB, mais à Verviers!), en particulier la CSC dont j'ai aimé certaines prises de positions, et dont je connais personnellement l'un ou l'autre travailleur.

    Aujourd'hui, par contre, la pêche aux annonces fut fructueuse.  Ce soir, j'ai envoyé 2 CV et j'ai encore sur le grill 2-3 autres offres auxquelles je dois répondre prochainement.

    Je reste optimiste. Je suis certaine que je trouverai un travail qui me conviendra.  Même si cela peut prendre du temps, je reste convaincue qu'il finira par rencontrer mon chemin.

    Parallèlement à cette recherche d'emploi, je cogite beaucoup sur l'idée que m'a soufflée l'une ou l'autre amie, dont Laura et Marie, qui consiste à créer mon propre emploi, histoire de me soustraire au lien de subordination inhérent au travail salarié (avec mon retour au travail, j'avais totalement oblitéré ce lien de subordination et suis peu prompte à le respecter).  Si l'idée de m'installer à mon compte m'effrayait il y a encore 2 mois, elle fait son bout de chemin dans ma tête et s'installe.  Il s'agit d'un projet à long terme qu'il convient de préparer soigneusement.

    Suite et fin dans un épisode 3 ? A voir...

     

    « 20 otobre '14 - La loi sur les droits des patients [m-à-j]23 octobre '14 - A.R. n°78 du 10 novembre 1967 relatif à l'exercice des professions des soins de santé »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :